Actualites

Rencontres numériques

TE AO HONOUIRA, LE MONDE DES LIENS NUMERIQUES

26 – 30 janvier 2010 Papeete- Polynésie

Le numérique toujours stratégique

Les premières rencontres numériques de janvier 2009, ont montré l’importance stratégique du numérique pour le développement de la Polynésie française.

Chaque responsable politique, économique, éducatif, culturel, touristique, administratif, syndical, chaque directeur de médias, d’hôpital, d’entreprise, chaque maire, chaque élu est concerné pour participer aux choix du futur de son secteur ou de son espace en utilisant les atouts et les limites du nouveau monde immatériel qui s’installe et s’accélère au sein de notre société.

Le constat implacable de la poussée des pratiques numériques de chaque polynésien illustre l’évolution d’un territoire dont les liens physiques, culturels, sociaux sont bouleversés, en positif et en négatif, avec les usages personnels induits par les utilisations de l’ordinateur, du téléphone portable, des nouveaux médias.

Au cours des Etats Généraux de l’Outre-mer le numérique a été traité, comme il a été défendu durant les travaux sur le grand emprunt. Ainsi tout acte de la prise en compte de l’évolution d’un pays aborde le numérique et ses conséquences.

Ces 2èmes rencontres proposent un ensemble de forums, de rencontres professionnelles et de débats autour des liens virtuels et réels d’une communauté à la fois centre et périphérie d’un « nuage numérique » en expansion sur la planète entière. Il s’agit, de comprendre les enjeux, d’exprimer et de proposer des avancées favorables pour l’avenir de nos concitoyens.

Une cohérence de rendez-vous

Deux forums ouvrent et terminent les rencontres pour mettre en vedette enjeux et créativité.

– La Polynésie épouse les mondes numériques

– Créations numériques et contenus culturels : l’explosion !

Trois rencontres professionnelles concernent des métiers acteurs du développement économique

– Economie du savoir et économie numérique : opportunités et interrogations pour la société Polynésienne.

– La télévision pour tous : l’échéance approche

– Sons, images, écrits au crible du numérique : la révolution !

Quatre débats abordent les changements de société.

– E-commerce, vidéosurveillance, réseaux sociaux : comment rester maître de notre vie privée ?

– Entre Google et téléphones portables, moyens et méthodes : les offensives de l’éducation.

– L’E-santé au service des soins des îles de la Polynésie.

– L’administration et le grand public : les nouvelles relations.

Au sein du Festival, les rendez-vous se déroulent les 26, 27, 28, 29 et 30 janvier. Les forums et les rencontres professionnelles sont organisés le matin de 9 h à 11 h, les débats, l’après midi de 16 h à 18 h et le 30 janvier le dernier forum de 9h à 12h

Elles sont placées sous la présidence de Michel Paoletti, conseiller Economique et Social de la Polynésie Française et seront animés par Marcel Desvergne, président Aquitaine Europe Communication et avec la collaboration de Karl Tefaatau, chef de la Délégation au Développement des Technologies de l’Information et de la Communication (DDTIC) et Eric Bourgeois, directeur de l’Institut de la Communication Audiovisuelle (ICA).

Les Forums, rencontres professionnelles et débats sont ouverts aux festivaliers, aux professionnels et plus généralement au public.