Actualites

La conférence de presse de présentation du FIFO 2012

La 9ème édition du FIFO se profile avec cette année 17 films en compétition et 19 films hors compétition.
Le Festival accueillera un jury international composé de personnalités prestigieuses, les 4èmes rencontres numériques du FIFO avec une formule renouvelée, le 6ème colloque des télévisions océaniennes et de nombreux réalisateurs.
La formation de professionnels et d’amateurs reste un enjeu essentiel du FIFO, et vient s’ajouter à un « off » qui s’étoffe d’année en année : avec la soirée de Gala Balibo, la nuit spéciale Festival de Cabourg,  la nuit du court-métrage océanien…
Le festival confirme  sa place dans le monde océanien et audiovisuel, ainsi que dans le cœur du public polynésien.

Cette nouvelle édition ouvrira ses portes du lundi 06 au dimanche 12 février 2012 dans l’enceinte de la Maison de la Culture. Véritable carrefour des images et de l’expression océaniennes, ce rendez-vous annuel devenu au fil des années incontournable pour les professionnels et le public place la Polynésie française au cœur de l’Océanie pendant quelques jours.

Le jury est présidé cette année par Elie Chouraqui (France), producteur, réalisateur et scénariste. Il sera accompagné de personnalités locales et internationales prestigieuses : Marie Claude Tjibaou (Nouvelle Calédonie), Présidente du centre culturel Tjibaou, Mariejosé Alie (France), Directrice déléguée à la diversité auprès du directeur des antennes de France Télévisions, Cushla Dillon (Nouvelle Zélande), monteuse , Tumata Robinson (Polynésie française), Directrice de l’école de danse « Tahiti Ora », Yann Samuell (France) Scénariste et réalisateur, Stuart Menzies (Australie), responsable des programmes sur ABC2 Australie, Rick Blangiardi (Hawaii), Directeur général de la chaîne d’information « Hawaii News Now », Jacob Luamanuvae (Samoa), spécialiste des effets spéciaux en 3D, Pierre Ollivier (Polynésie française), Délégué général du FIFO de 2004 à 2011 et Thomas Grenon (France) Directeur du Museum d’histoire naturelle de Paris.

Ils auront la tâche délicate d’attribuer un Grand prix du Jury et 3 prix spéciaux parmi des documentaires d’une qualité toujours croissante. Le public votera également pour décerner son prix parmi les 36 films projetés.

Les 4èmes rencontres numériques présidées par Michel Paoletti font une nouvelle fois du FIFO un creuset de réflexion, non seulement pour aborder ce que sera l’Océanie du XXIème siècle, mais encore pour dresser un bilan d’étape des grands changements numériques que la Polynésie est en train de vivre. D’éminentes personnalités nationales et locales porteront leur analyse sur ces bouleversements du monde numérique et leurs répercussions sur la société polynésienne. Des débats auront lieu tous les jours, réunissant professionnels, spécialistes, décideurs et usagers autour de thèmes aussi essentiels que la place de la Polynésie dans le numérique. Le public aura accès gratuitement à un cyber espace et au free wifi sur tout le site du FIFO.

Trait d’union entre le monde polynésien, micronésien et mélanésien, le FIFO est également un lieu privilégié pour les rencontres et les débats. De nombreux réalisateurs seront présents au FIFO pour se rencontrer, échanger et débattre avec le public. Le 6ème colloque des télévisions océaniennes se tiendra également pendant le FIFO en partenariat avec France Télévisions, permettant de générer un marché audiovisuel porteur d’avenir.

Au cours de ces 6 journées, des rencontres avec des réalisateurs et des ateliers d’initiation à la prise de vues, à l’écriture de scénario et au montage audiovisuel seront proposés gratuitement au grand public, tandis que les professionnels pourront participer à L’OCEANIA PITCH, mené par Nicolas Zunino.

Enfin le FIFO confirme son ouverture à la fiction avec un « off » étoffé comprenant 3 soirées : la soirée de Gala au Liberty, pour la présentation du film « Balibo », la soirée spéciale « Cabourg »  où seront projetés les films lauréats de la 25éme édition du Festival de Cabourg, et enfin, la très attendue Nuit du Court-métrage océanien.

Contacts presse :
Mirima Geoffroy: + 689 79 33 34 / + 689 70 70 16 –[email protected]
Vaiana Giraud – chargée de communication : + 689 544 536 – [email protected]