CARTE BLANCHE À ÂNÛÛ-RÛ ÂBORO

LOGO Ânûû-rû Âboro - copie


Samedi 30 janvier 

De 13h – 18h30 – Maison de la Culture – Grand Théâtre
entrée libre

QU’EST CE QUE LE FESTIVAL ÂNÛÛ-RÛ ÂBORO ?

Lancé en 2007, le Festival International du Cinéma des Peuples Ânûû-rû Âboro se déroule pendant 10 jours au village de Poindimié et dans les tribus avoisinantes, dans le nord de la Nouvelle-Calédonie. Il se décentralise aussi sur l’ensemble du Pays.
Placé sous le signe de l’échange, du partage et de la rencontre, l’événement propose une sélection de soixante documentaires de création engagés et exigeants, venus du monde entier et du Pacifique. Ânûû-rû Âboro veut dire « l’ombre de l’homme » dans la langue paicî, autrement dit « cinéma ». C’est aussi l’Homme, sa dignité, son histoire et ses valeurs que l’on retrouve au cœur de la philosophie du festival.
En 2016, du 14 au 22 octobre,  Ânûû-rû Âboro célèbrera sa 10
e édition.

MY LOVE, DON’T CROSS THAT RIVER (MON AMOUR, NE TRAVERSE PAS CETTE RIVIERE) à 13h

My Love don't cross that river - copie
86MN – CORÉE DU SUD, 2014 – VOST/FR – RÉALISATION : MOYOUNG JIN

PRODUCTION : KYUNGSOO HAN, ARGUS FILM

Jo Byeongman a quatre-vingt-dix-huit ans, Kang Gyeyeol, son épouse, quatre-vingt-neuf, et leur descendance comprend trente-cinq enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants. Lorsqu’ils se sont rencontrés, Kang n’avait que quatorze ans et depuis, pas un jour ne s’est écoulé sans qu’ils aient cessé de s’aimer, de se faire rire et de se séduire.

WALKING UNDER WATER (MARCHER SOUS L’EAU) à 14h35

Walking under the water - copie
76MN – POLOGNE, ALLEMAGNE, ROYAUME-UNI, 2014 – VOST/FR – RÉALISATION : ELIZA KUBARSKA

PRODUCTION : MONIKA BRAID, BRAIDMADE FILMS, STEFAN KLOOS FROM KLOOS & CO. MEDIEN.

À Bornéo, les anciennes traditions des Badjao, nomades de la mer et extraordinaires plongeurs, risquent de disparaître. Repoussant la fin de ce monde, un pêcheur tente de transmettre le savoir de ses ancêtres à son neveu. Mais la mondialisation, tout comme le tourisme, avancent inexorablement. Et, face à la modernité, le jeune garçon hésite…

MASHTI ESMAEIL à 15h50

Mashti Esmael60MN – IRAN, 2014 – VOST/FR – RÉALISATION : MAHDI ZAMANPOOR KIASARI

PRODUCTION : MAHDI ZAMANPOOR KIASARI, SOMAYYEH ZERAATKATR

Mashti Esmaeil passe la plus grande partie de son temps à cultiver une rizière, à quelques trois heures de marche de chez lui. D’une autonomie édifiante au vu de sa cécité, il se révèle être un homme sage et serein, doté d’un brillant sens de l’humour mis en exergue dans ce portrait affectueux.

IN THE SHADOW OF THE SUN (À L’OMBRE DU SOLEIL) à 17h

In The Shadow Of The Sun
85MN – TANZANIE, ANGLETERRE, 2012 –
VOST/FR

RÉALISATION : HARRY FREELAND

PRODUCTION : DOGWOOF

En Tanzanie, un militant albinos entreprend de sensibiliser ses compatriotes à la situation des albinos, en danger de mort permanent à cause de croyances relayées par les médecins-sorciers. Il souhaite faire évoluer les mentalités pour que l’albinisme soit considéré comme une forme de handicap et non pas comme relevant d’un maléfice.
Fruit de six ans de travail, ce documentaire est un hymne magnifique au courage et au respect de la différence.