FIFO 2023

FIFO : Le Festival International du Film Documentaire Océanien

« En vue de favoriser et promouvoir la connaissance et la compréhension réciproques des différents pays océaniens et de leurs habitants à travers l’échange et la diffusion d’œuvres cinématographiques, ainsi que la reconnaissance et la diffusion de ces œuvres dans le monde, il est formé une association, conformément à la loi du 1er juillet 1901 […] ». 

C’est en ces termes que s’ouvre l’exposé des motifs en ouverture des statuts de l’association du FIFO, organisatrice du Festival International du Film documentaire Océanien. Créé en 2004, le FIFO a pour objectif de valoriser l’Océanie et la rendre visible au travers de films documentaires. Dans le contexte d’une mondialisation galopante, il a pour ambition de porter la voix des peuples et des cultures de l’Océanie au-delà de ses rivages et de la faire entendre en Océanie bien entendu, mais aussi sur la scène médiatique. Il vise enfin à promouvoir le cinéma et les cinéastes océaniens sur les écrans du monde.

Plus qu’un événement culturel, le FIFO est également un pilier dans le développement de l’industrie audiovisuelle en Océanie. Rendez-vous professionnel essentiel du Pacifique Sud, il provoque la rencontre entre réalisateurs et producteurs, techniciens et chaînes de télé, représentants de festivals étrangers et distributeurs autour d’une cause commune : le cinéma océanien. Le festival est ainsi un lieu unique d’opportunités grâce aux dialogues qu’il déclenche, permettant à la créativité de germer à la lumière de l’audace des femmes et des hommes qui portent des projets aussi haut que leurs espoirs d’avenir.

Au fil des années, le FIFO est devenu un rendez-vous annuel attendu avec l’Océanie et avec le cinéma en Océanie. Incontournable en Polynésie française, dans le Pacifique et bien au-delà de, le Festival International du Film documentaire Océanien rassemble plus qu’on ne pourrait le dire. Bien plus loin et beaucoup plus qu’on ne le pense, à vrai dire, comme en témoigne la dernière édition. Une édition entièrement numérique, accessible dans tout le Pacifique et en France. Le FIFO 2021 a rassemblé des participants des pays qui jamais encore n’y avait pris part. Par la magie d’Internet, la pirogue du FIFO est devenue numérique, le temps d’un festival. Elle a ainsi continué sa route en tissant le lien entre nos îles et entre nos peuples.

Le FIFO précédent ajustait ses voiles dans la tempête d’un virus qui a bouleversé nos modes de vie, le festival cette année, reprend ses bonnes habitudes. Et si la magie d’Internet a effectivement permis à notre va’a de maintenir son cap dans des conditions très particulières, elle ne remplace pas le lien humain. Elle ne peut pas se substituer à la convivialité et l’authenticité d’un festival unique en son genre. L’évolution de la situation nous permet d’accueillir à nouveau notre public et nos invités « à la maison » et de leur proposer 12 films en compétition, 17 films hors compétition, 19 courts-métrages documentaires et de fiction et des projections spéciales gratuites, des rencontres, des ateliers et toujours plus de surprises préparées par notre équipe pour ce nouveau FIFO.

L’offre numérique du FIFO développée l’année passée n’est pas pour autant délaissée cette année. Elle est même renforcée. Les spectateurs du FIFO pourront donc aussi profiter des films de la sélection sur notre plateforme de vidéos à la demande. Nous vous invitons également à poursuivre votre voyage en Océanie à bord de notre pirogue 2.0 avec nos e-invités en visioconférence, en direct ou en replay. Rencontres avec des réalisateurs et des producteurs de Nouvelle-Zélande, de Nouvelle-Calédonie, d’Australie, de Hawaii…

L’odyssée océanienne du FIFO a débuté en 2004 pour un voyage riche de rencontres et de partage autour de l’audiovisuel. Au fil des années, Tahiti est devenue la capitale océanienne du film documentaire, où les Océaniens se retrouvent et se dévoilent aux yeux du monde. Si la pirogue du FIFO fait des escales régulières dans différentes eaux pour partager les richesses du 7e art qu’elle transporte, elle n’a, en revanche, jamais arrêté son voyage.

Et son équipage est particulièrement heureux de vous accueillir à nouveau à son bord.

‘A FIFO ana’e tātou !

Les objectifs

Une aventure Océanienne… 

Le FIFO est devenu un évènement incontournable de la Polynésie. Son odyssée océanienne débute en 2004 pour un voyage riche de rencontres et de partage autour de l’audiovisuel. Au fil des années, Tahiti est devenue la capitale océanienne du film documentaire, où les Océaniens se retrouvent et se dévoilent aux yeux du monde. Si la pirogue du FIFO fait des escales régulières dans différentes eaux pour partager les richesses du 7e art qu’elle transporte, elle n’a, en revanche, jamais arrêté son voyage.

Depuis 18 ans notre festival embarque ses spectateurs à bord de sa pirogue pour un voyage unique dans le grand Pacifique. Fait de rencontres, de joies et de dialogues, ce périple est également jalonné de révoltes, de hurlements et de douleurs. Au travers des films documentaires sélectionnés, le FIFO se fait porte-parole d’une Océanie riche en diversité et en authenticité.

Plus qu’un événement culturel, le FIFO est également un pilier dans le développement de l’industrie audiovisuelle en Océanie. Rendez-vous professionnel essentiel du Pacifique Sud, il permet de faire dialoguer réalisateurs et producteurs, techniciens et chaînes de télé, représentants de festivals étrangers et distributeurs autour d’une cause commune : le cinéma océanien. Le festival multiplie les opportunités grâce aux rencontres qu’il provoque et qui permettent à la créativité de naître et aux projets de prendre vie.

Evénement aux multiples facettes, le FIFO fait encore la preuve de son incontournabilité et s’exp(l)ose cette année si particulière, en format 100% numérique et propose un programme exceptionnel : 9 films en compétition, 11 films hors compétition, une sélection spéciale de court-métrage de fiction, une autre dédiée aux courts-métrages documentaires, des rencontres, des ateliers et encore bien d’autres surprises par centaines à découvrir sur la toile. Public et professionnels, fidèles et nouveaux venus, prenez part à l’aventure inoubliable à plus d’un titre du FIFO 2021.

Ce festival se fixe différents objectifs :

  • Réaliser un évènement pour le grand public polynésien en février
  • Réunir tous les professionnels de l’audiovisuel de la région et faciliter le développement de projets en commun et d’échanges d’informations sur des sujets d’actualités
  • Identifier la richesse des productions nationales et internationales qui traitent de l’Océanie en les mettant en compétition afin de valoriser les meilleures réalisations et faciliter leurs ventes sur les marchés mondiaux
  • Créer un marché entre les producteurs de documentaires océaniens et les acheteurs mondiaux de télévision
  • Promouvoir l’Océanie et la révéler aux yeux du monde
  • Valoriser l’industrie audiovisuelle océanienne et stimuler la créativité dans le domaine

La compétition

  • Conditions de participation :

    Les documentaires traiteront de l’Océanie sous tous ses aspects : culturel, social, économique, ethnologique, historique, environnemental, politique, artistique… Tous les supports de réalisation vidéo peuvent concourir. Les réalisateurs peuvent faire concourir plusieurs réalisations. Une seule œuvre du même réalisateur pourra être sélectionnée dans la catégorie « en compétition ».

    Les films d’une durée inférieure à 15 minutes ou supérieure à 95 minutes pourront être proposés pour la sélection officielle, mais ne seront pas retenus dans la catégorie « en compétition ». Ils seront éventuellement sélectionnés dans la catégorie « hors compétition ».

  • Sélection officielle du FIFO :

    Catégorie en compétition : les films concoururent pour le grand prix FIFO France Télévisions, les prix spéciaux du jury et le prix du public

    Catégorie Hors compétition : les films concoururent pour le prix du public

    Catégorie Fictions océaniennes et Fenêtre-sur-courts : les films concourent pour le prix du public pour le meilleur court-métrage de fiction

    Tous les films sélectionnés en compétition seront visionnés par un jury composé de professionnels de l’audiovisuel ou de personnalités du monde cultuel et social en Océanie. Les réalisateurs des films primés recevront une dotation financière qui récompensera leur travail.

  • Les prix remis seront :

    - Grand prix FIFO France Télévisions > 500 000 XPF
    - Prix spéciaux du jury > 300 000 XPF chacun
    - Le prix du public > 300 000 XPF
    - Le prix du public pour le meilleur court métrage du FIFO 2021 > 100 000 XPF

Comités de présélection

Les membres des comités de présélection ont la tâche délicate de choisir les films qui seront projetés lors du festival parmi tous ceux inscrits pour être considérés pour le FIFO. Une sélection riche et authentique et qui offre aux spectateurs du FIFO une immersion dans la richesse culturelle d’Océanie. Les membres des comités de sélection ont des profils très différents mais complémentaires et ont tous un point commun : ils vivent et connaissent l’Océanie de l’intérieur, à travers leurs métier ou leurs activités. Durant plusieurs mois, les membres de ces comités s’appliquent à visionner les films envoyés par les réalisateurs d’Océanie. Ils se livrent à une tâche titanesque et d’une importance capitale. C’est d’eux que dépend la qualité et la sincérité du festival.

Pour le cru 2021, 37 films documentaires ont été sélectionnés : 9 films en compétition, 11 films hors compétition et 7 films documentaires courts dans la catégorie Fenêtre-sur-courts.
Enfin, 10 courts-métrages de fiction ont été sélectionnés cette année. 

Comité de présélection des documentaires :

  • Michèle De Chazeaux : Productrice animatrice et membre de l’AFIFO
  • Marie-Noëlle Fremy : Historienne et membre de l’AFIFO
  • Hina Sylvain : Membre de l’AFIFO
  • Are Raimbault : Réalisateur et producteur
  • Moana’ura Tehei’ura: Professeur d’anglais, chorégraphe et metteur en scène
  • Goenda Reea: Maître de Conférences à l’UPF
  • Moana Brotherson: Chef du service marketing de Fare Rata et membre de l’AFIFO
  • Pascale Briançon : ingénieure du son

Comité de présélection des fictions :

  • Marie-Noëlle Fremy : Historienne et membre de l’AFIFO
  • Pierre Ollivier : Vice-président de l’AFIFO et ancien délégué général du FIFO
  • Claire Schwob : productrice, représentante du SPACOM en Polynésie française
  • Hina Sylvain: Membre de l’AFIFO
  • Pascale Briançon : ingénieure du son
  • Serge Thébaut : officier de Marine