Le FIFO démarre dans

INTRODUCTION

16 années que vogue la pirogue du FIFO…

C’est en effet en 2004 que cette pirogue a débuté ses aventures océaniennes, marquant son voyage de formidables rencontres audiovisuelles. À l’origine de cette odyssée, la volonté que l’Océanie prenne une place pleine et entière dans un monde façonné d’images, de rencontres et de dialogues. Et depuis 16 ans, si la pirogue du FIFO fait des escales régulières dans différentes eaux pour partager les richesses du 7 e art qu’elle transporte, elle n’a, en revanche, jamais arrêté son odyssée.

Chaque année, le FIFO emporte ses festivaliers dans un voyage sur le grand Moana Nui a Hiva. Émotions, découvertes et partage, ce périple est également jalonné de révoltes, d’échanges et de réalisation. Messager d’une affirmation toujours plus forte et bienveillante de l’Océanie, elle se fait porteuse d’un patrimoine millénaire exceptionnel. L’Océanie s’y reflète aussi au travers de messages multiples et flamboyants, de coups de sang en coups de cœur. L’Océanie, enfin, tressée de diversité, de sincérité et d’authenticité, s’y révèle à l’image des peuples et des cultures qui la composent.

Les rideaux se lèvent encore comme on hisserait les voiles d’un va’a tau’ati qui emmène le public à la rencontre de l’immensité culturelle océanienne. Grâce aux documentaires océaniens, il navigue entre les constellations d’îles des pays du Pacifique. Au milieu de leurs peuples à l’identité entrelacée de mille particularités, pour un avenir toujours plus éclatant. Plus que jamais, le FIFO offre une scène, un écran, un pupitre pour porter les voix océaniennes et faire entendre leurs histoires d’hier, leurs préoccupations d’aujourd’hui et leurs espoirs pour demain.

Plus qu’un événement culturel, le FIFO est également un pilier dans le développement de l’industrie audiovisuelle en Océanie. Rendez-vous professionnel essentiel du Pacifique Sud, il permet de faire dialoguer réalisateurs et producteurs, techniciens et chaînes de télé, représentants de festivals étrangers et distributeurs autour d’une cause commune : les films océaniens. Le Festival, enfin, multiplie les opportunités par des rencontres autour de l’audiovisuel qui permettent à la créativité de germer et aux projets de se concrétiser.

Festival aux visages multiples, le FIFO propose une fois de plus un programme remarquable : 14 films en compétition, 26 films hors-compétition, des projections spéciales, des rencontres, des ateliers et bien d’autres surprises qui vous attendent au village du FIFO. Ouverte en 2018, la sélection Fenêtre-sur-courts propose 11 courts-métrages documentaires qui proposent une autre vision de la vie des Océaniens.

Le FIFO 2019 fait encore de grandes promesses. Il vous invite à prendre place à bord de sa pirogue pour un voyage au cœur de l’Océanie. Venez et installez-vous. Les gilets de sauvetage sont inutiles, tout est prévu pour que vous profitiez de ce voyage aussi surprenant que passionnant.

‘A haere mai ‘e ‘a FIFO ana’e tātou !

JURY

Depuis le début, le festival a eu la chance d’accueillir des membres du jury prestigieux tels que Hervé Bourges, Laure Adler, Pierre-Henri Deleau, Florence Aubenas, Stéphane Martin, Véronique Cayla, Luc Jacquet, Elie Chouraqui, Greg Germain, Jan Kounen et Abderrahmane Sissako. L’amitié de ces personnes et leur renommée ont grandement aidé au développement du FIFO et à sa reconnaissance au niveau national.

Cette année, le FIFO a le plaisir d’accueillir à la tête de son jury M. Éric Lavaine, scénariste, réalisateur et producteur.

Éric Lavaine

Écrivain, scénariste, réalisateur (Président du jury)

Petit mot d’un Président heureux

J’ai un ami fidèle, vous le connaissez peut-être, il s’appelle Wikipédia et il est extrêmement culti- vé. Par exemple, il sait que l’Océanie c’est plus de 25 000 îles, près de 9 millions de Km 2 et 40 millions d’habitants. Quand j’étais jeune, il y a très longtemps au XX ème siècle, je passais mes vacances d’été en Bretagne sur l’île de Bréhat (12 Km 2 , 290 habitants, selon ce même ami fi- dèle). Tous ceux qui connaissent Bréhat vous le diront : ses paysages, ses couleurs, ses habi- tants, ses crêpes au sarrasin font de Bréhat un monde unique et différent. Un monde unique et différent car Bréhat est une île. Or l’Océanie c’est 25 000 îles, c’est donc 25 000 mondes uniques et différents. Pour les découvrir, Il nous faudrait 25 000 vies… ça risque de faire long. Heureuse- ment des femmes et des hommes ont eu l’idée de créer le Festival International du Film documen- taire d’Océanie. Une idée merveilleuse qui nous permet à travers des documentaires de plonger dans l’incroyable richesse de l’Océanie et de ses habitants. Je suis donc particulièrement heureux et honoré d’avoir été choisi comme Président de cette 15 ème édition du FIFO. Et surtout impatient de faire de nouvelles découvertes. Longue vie au FIFO et vive l’Océanie !

Molly Reynolds

Réalisatrice, productrice (Australie)

Kim Webby

Réalisatrice et productrice (Nouvelle Zélande)

Guillaume Soulard

Directeur artistique et culturel du centre culturel Tjibaou (Nouvelle Calédonie)

Lavinia Tagane

Conseillère territoriale de Wallis et Futuna

Père Christophe Barlier

Vicaire de la cathédrale de Pape’ete

Noella Tau

Directrice Radio Polynésie 1ère (Polynésie Française)

ACTUALITES

PARTENAIRES

OPT
VilleDePapeete
OkeanosTahiti
matrice-logo
Vini
FenuaMa
UPF
ISEPP
Nippon
STP
TahitianCola
LDT
CDM
TFTN